Menu
.
logo

Abonnements : la prochaine vague de monétisation des jeux mobiles


Après les téléchargements payants, les achats et la publicité intégrés, App Annie, référence mondiale en données et enseignements sur le marché des applications mobiles, se penche sur l'arrivée des abonnements dans l'industrie du jeu et notamment sur mobile.

Les abonnements devraient être le nouveau catalyseur de la monétisation des jeux sur mobile

Au cours des dernières semaines quelques annonces majeures ont été faites dans le secteur du jeu, à l'image des prochains lancements de Google Stadia, Apple Arcade et Snap Games. Alors que le marché explore des moyens créatifs pour générer des revenus grâce aux jeux, les entreprises accélèrent l'innovation non seulement via le développement de produits, mais également avec des modèles de revenus alternatifs. Une nouvelle tendance qui confirme le rôle grandissant du mobile dans le succès de l'industrie.

Le jeu a toujours été l'une des branches fondamentales du mobile. Lorsque l'adoption de la téléphonie mobile se développe sur un nouveau marché, les jeux sont souvent les premières applications à démarrer en termes de téléchargement et de croissance des revenus. Au cours des 10 dernières années, le jeu sur mobile a considérablement évolué. Les dépenses de consommation mondiales des boutiques d'applications ont atteint 101 milliards de dollars en 2018, et les jeux ont représenté 74% de ces dépenses, suffisamment pour dépasser de 20% le total des dépenses de jeu combinées pour les consoles de salon, les ordinateurs et les consoles portables. Bien que les jeux représentent une part importante des revenus, la marge de croissance reste grande, en particulier du fait que le mobile continue de conquérir de nouvelles parts de marché.

Dépenses mondiales des consommateurs de jeux, par support

La monétisation des jeux a beaucoup évolué

À mesure que les jeux mobiles ont progressé techniquement, leur monétisation a elle-même beaucoup évolué. Dans un premier temps, bon nombre des jeux les plus populaires ont été monétisés principalement par le biais de téléchargements payants (Angry Birds, Plants contre Zombies, Scrabble), ce qui correspond à la stratégie de monétisation la plus répandue sur d'autres plateformes de jeux. Apple a commencé à autoriser les achats intégrés pour les applications gratuites en 2009, mais il a fallu attendre encore quelques années pour voir l'essor du modèle Freemium (Candy Crush Saga, Clash of Clans, The Simpsons : Tapped Out). Cela a permis aux éditeurs d'augmenter leur chiffre d'affaires en créant des opportunités de revenus à long terme pour quelques gros acheteurs. En 2018, plus de 95% des dépenses de consommation sur les jeux mobiles provenaient toujours de jeux proposant des achats in-app, c'est-à-dire dans l'application.

En 2014, la publicité intégrée aux applications a permis de monétiser les jeux occasionnels, en particulier sur les marchés moins propices aux dépenses. La publicité in-app permettait aux éditeurs d'atteindre un public de masse et de compenser les coûts supportés par les joueurs par rapport aux annonceurs. À leur tour, des studios tels que Ketchapp ont commencé à créer un vaste portefeuille de jeux à session courte (par exemple : 2048, Stack, Knife Hit), dans le but de déplacer les joueurs entre différents jeux et d'accroître ainsi leur potentiel de monétisation au sein de leur portefeuille. En 2018, les jeux de battle royale - tels que Fortnite, PUBG Mobile et Knives Out - sont devenus extrêmement populaires. La forte composante sociale de ce genre a non seulement contribué à éliminer les barrières inter-plateformes, mais également à transformer les jeux en une autre forme de messagerie sociale.

À l'approche du deuxième trimestre 2019, l'ajout d'abonnements au répertoire d'un éditeur de jeux représente la prochaine vague de monétisation des jeux sur mobile.

Le jeu par abonnement crée de nouvelles sources de revenus pour les éditeurs et d'engagement pour les joueurs

Les abonnements font partie depuis longtemps de la croissance du chiffre d'affaires des boutiques d'applications, principalement via le streaming de musique et de vidéos, qui a été lancé en 2011 sur l'Apple Store. La monétisation par le biais d'abonnements à des jeux élargit non seulement le gâteau pour le mobile, mais permet également à différents types de jeux de toucher et d'engager les utilisateurs d'une nouvelle manière. Par exemple, les jeux qui n'étaient pas conçus pour des sessions courtes ou des achats intégrés auront désormais une chance de réussir davantage sur mobile. Cela devrait aider à brouiller davantage la démarcation entre le mobile et le PC / la console, où les joueurs s'abonnaient ou payaient pour une copie du jeu. Les abonnements pourraient également permettre aux nouveaux publics d'essayer le jeu en réalité virtuelle ou augmentée, car les consommateurs n'auront pas la possibilité d'acheter des jeux à forte valeur avant de les essayer, notamment pour un mode de consommation relativement nouveau comme la RV ou RA.

Le modèle d'abonnement, avec ses paiements mensuels cohérents pour un large éventail d'expériences, constitue également une source de revenus plus stable qui resterait sous le contrôle des magasins d'applications eux-mêmes. Cela contribuerait à compenser la perte de quelques grands acteurs des magasins d'applications décidant de monétiser en dehors de l'écosystème établi. Une implication plus directe de la plate-forme pourrait entraîner une augmentation de l'accessibilité, de la quantité et de la qualité des jeux et des mécanismes de jeu non traditionnels, ainsi qu'une augmentation du contenu exclusif spécifique à la plate-forme existant avec la lecture en continu de vidéos et de musique. La motivation à souscrire à ces services pourrait également aller au-delà du contenu, par exemple via des évolutions du gameplay connecté, du partage social et de la diffusion en continu pour créer des communautés d'utilisateurs engagés.

Quelle est la prochaine étape pour le jeu mobile ?

Les jeux mobiles continuent de prendre d'assaut le marché. Même pour une catégorie d'applications qui constitue un pilier essentiel depuis les débuts de la téléphonie mobile, il existe toujours des opportunités de croissance et d'innovation. Bien que l'on parle depuis longtemps d'adoption du modèle d'abonnement dans les jeux, il sera intéressant de voir en quoi ce modèle de monétisation contribuera à modifier le paysage du jeu en même temps que le contenu du jeu.

Publié le 15 mai 2019 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager