Menu
logo

Les français et les jeux vidéo, la lune de miel continue


jeux vidéoSelon la dernière étude de Crucial, spécialiste du stockage et de la mémoire informatique, 25% des français jouent plusieurs fois par mois aux jeux vidéo. Des chiffres qui confirment une belle idylle, sur un marché estimé à 4,3 milliards d'euros en 2017.

D'après Crucial, les français ne font pas dans la monogamie pour leurs parties. En effet, 50% déclarent posséder à la fois un PC et une console, tandis que 30% privilégient l'ordinateur pour leur gameplay et 13% les modèles Nintendo Switch et consorts.

Si les Français apprécient jouer à la fois sur petits et grands écrans au gré de leurs envies et déplacements, ils aiment aussi multiplier les expériences de jeux. En effet, 58% d'entre eux se tournent vers les jeux d'action et 50% aiment se divertir avec des jeux d'aventure. Les jeux de rôle et de simulation ont aussi une place de choix dans le coeur des Français, puisque 39% d'entre eux déclarent y jouer régulièrement. En revanche, les adeptes de jeux de danse ou de musique ne représentent que 12% des joueurs.

Enfin, en fonction de l'issue d'une partie, les réactions des Français sont diverses et variées. Ainsi, lors d'une victoire, si 55 % préfèrent s'autoféliciter discrètement, d'autres n'hésitent pas à laisser libre court à leurs émotions. C'est notamment le cas de 5% de Français qui embrassent leur écran ou qui partagent leur réussite sur les réseaux sociaux. Si certains sont très expressifs en cas de victoire, d'autres le sont tout autant en cas de défaite. En effet, alors que 40% de Français avouent se résigner, il est déjà arrivé à 7% de nos compatriotes de perdre leur calme et de s'en prendre au mur et 6% ont même déjà versé une larme. Un vrai ascenseur émotionnel !

"Le jeu vidéo compte de nombreux adeptes en France. C'est d'ailleurs le premier marché culturel de l'Hexagone", déclare Sylvain Accard - Guillois, Country Sales Manager France chez Micron Technology. "Avec un chiffre d'affaires record en 2017, cette passion française a de beaux jours devant elle. Néanmoins, il est essentiel que les professionnels continuent d'innover et d'enrichir les expériences de gameplay, de perfectionner les machines et d'éditer de nouveaux jeux-vidéo car le vrai challenge sur ce marché est de faire en sorte que le joueur ne tombe pas dans une routine, voire pire dans l'ennui", conclut-il.

Notes et références

Méthodologie : Etude Crucial réalisée en ligne auprès d'un panel de 6000 personnes en Europe (2000 pour la France), en juillet 2018, en collaboration avec "3GEM Research & Insights".

Publié le 4 février 2019 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager