Menu
logo

Paris en ligne et eSport : les prédictions 2020 par Akamai

Par Thomas Stark - Product Marketing Manager Media Akamai - EMEA


Paris en ligne et eSport : Une industrie d'un milliard de dollars fusionne avec une autre

Paris en ligne et eSportEn 2020, nous verrons le eSport devenir le prochain phénomène dans le domaine des paris en argent réel. Avec plus d'un milliard de joueurs dans le monde, les opérateurs de jeux d'argent ont là une opportunité énorme - d'autant plus que la nature des eSports crée des possibilités illimitées de personnalisation pour les clients. Des paris uniques, tels que le pari à chaque round sur les jeux de tir à la première personne, susciteront l'intérêt des consommateurs alors que le lancement de nouveaux jeux continuera de dynamiser le marché. De plus, le marché du eSport est tellement passionnant qu'il permettra d'égaliser les chances des petits opérateurs. Les joueurs plus établis peuvent définir de meilleures cotes, sur les paris de courses de chevaux par exemple, car ils sont en mesure d'avoir accès aux historiques. Aujourd'hui, il n'est pas encore possible de monopoliser de telles données pour le eSport car ils sont apparues soudainement ces dernières années et les cotes sont principalement basées sur la réputation des joueurs.

Les fans vont se connecter avec leur équipe comme jamais auparavant

Le sport est devenu une affaire de connectivité : partager ses opinions sur les médias sociaux, diffuser les matchs en ligne, parier en direct. Avec le lancement commercial tant attendu de la 5G en 2020, nous allons assister à l'arrivée du tout premier "stade connecté" au Royaume-Uni - avec des capteurs, des caméras et des panneaux numériques qui renforcent la connectivité et apportent de nouvelles innovations comme la VAR* sur le terrain. Des antennes 5G seront réparties dans ces stades, ce qui leur permettra de faire face au grand nombre d'appareils mobiles qui interagissent avec les expériences sociales et de jeu, à grande échelle et en temps réel. Les clubs de football seront les premiers à saisir cette opportunité au Royaume-Uni, en utilisant la connectivité renforcée pour innover en matière de nouvelles expériences pour les spectateurs. La forte relation entre les grands clubs de football, les opérateurs de télécommunications et les opérateurs de paris sportifs sera la clé de cette réussite, en apportant de nouvelles expériences sociales et de jeu dans des stades connectés.

L'intelligence artificielle au centre du jeu

L'industrie du jeu va être confrontée à une pénurie massive de compétences technologiques en 2020, alors que les fournisseurs s'affrontent pour obtenir des connaissances spécialisées en intelligence artificielle (IA). Les bookmakers physiques vont être remplacés par les jeux d'argent en ligne et sur mobile à l'aube de cette nouvelle décennie. L'IA sera au coeur de cette transition, car les opérateurs l'utilisent pour interpréter les données des clients leur permettant d'innover en matière d'expériences personnalisées. Mais ce processus ne se limite pas à la technologie, car l'IA ne travaille qu'avec les bons experts en place pour interpréter et affiner les vastes quantités de données brutes. En 2020, nous verrons les bookmakers se disputer impitoyablement les talents, mais aussi investir massivement dans l'IA par le biais de programmes de formation et de perfectionnement en informatique.

Les Etats-Unis, marché émergent des jeux online

Les Etats-Unis promettent d'être le prochain champ de bataille pour les vendeurs de paris sportifs. De récents changements ont ouvert les paris sportifs à 13 nouveaux marchés aux Etats-Unis, six Etats autorisant les paris en ligne. En 2020, d'autres Etats suivront les pionniers à succès comme le New Jersey dans le monde des paris sportifs en ligne - et les investisseurs britanniques seront les premiers à faire la queue. Les opérateurs de jeux d'argent britanniques sont les plus établis au monde et leur solide infrastructure en ligne les place en excellente position pour tirer parti de ce marché émergent. Pour gagner une plus grande part de marché, les petits bookmakers nationaux et les exploitants de casinos aux Etats-Unis s'associeront à ces grands noms, afin de les aider à construire leur infrastructure en ligne.

Notes et références

* VAR : assistance vidéo à l'arbitrage (en anglais Video Assistant Referees ou VAR)

Publié le 17 février 2020 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager